La Maison sur la cascade : une icône architecturale

Posted on

Que l’on soit féru d’architecture ou simple amateur, certains classiques s’ancrent immanquablement dans nos consciences. C’est le cas notamment de la maison de la cascade de Frank Lloyd Wright qui continue après plus de 80 ans de marquer les esprits. Zoom sur cette bâtisse tantôt aimée, tantôt controversée, qui vient d’intégrer la liste du patrimoine mondial de l’Unesco comme sept autres réalisations de ce talentueux architecte.

 

 

Posée sur un rocher au-dessus de la rivière Bear Run en Pennsylvanie, la Maison sur la cascade ou «Fallingwater» est en osmose totale avec la nature environnante. Construite entre 1936 et 1937  pour l’homme d’affaires Edgar J. Kaufmann, cette demeure a marqué l’histoire de l’architecture car elle a véritablement révolutionné la conception d’habitation implantée dans un site naturel. Suivant une démarche novatrice et un style architectural qu’il décrit lui-même comme organique, Frank Lloyd Wright a veillé à une intégration très poussée du bâti dans l’environnement. Il a pour se faire privilégié l’emploi de matériaux naturels comme le bois, la brique et la roche et a largement décloisonné les espaces intérieurs afin de faire entrer un maximum de lumière et d’estomper les limites entre l’extérieur et l’intérieur. Donnant l’impression de léviter sur la cascade, la maison voit son extension vers la nature accentuée davantage par ses longues terrasses en porte-à-faux.
A découvrir également parmi ces œuvres architecturales du 20e siècle ayant considérablement impacté le développement de l’architecture moderne à l’échelle mondiale : le Musée Guggenheim à New York, la Maison Hollyhock à Los Angeles et la Maison Herbert et Katherine Jacobs I dans le Wisconsin.

  • Partager

0Commentaires

laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.