fbpx

Ayant à cœur de mettre en valeur les réalisations architecturales des jeunes architectes nationaux, le groupe Archimedia, 1er groupe des médias de l’architecture et du BTP au Maroc, a mis sur pied les Young Moroccan Architecture Awards.
Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 20 septembre 2020.
Par : Mélanie Wilms

 

Permettant aux architectes de moins de 45 ans de présenter leur travail aux professionnels et au grand public, les Young Moroccan Architecte Awards sont destinés à mettre en lumière l’excellence des pratiques architecturales au Maroc. Ces Awards sont aussi une belle occasion de souligner et de stimuler la créativité de tout un secteur et de donner aux plus talentueux de ses acteurs la reconnaissance nationale et internationale qu’ils méritent. Composé d’éminents professionnels marocains et étrangers, le jury, présidé par l’architecte Taoufik El Oufir, aura la lourde tâche de départager les architectes les plus méritants dans un éventail de 32 catégories dont «Espace Culturel», «Architecture Sportive», «Paysagisme et aménagement urbain», «Architecture en bois» et 3 distinctions, «Bâtiment de l’année», «Coup de cœur du public» et «Prix Archimedia». Architecte du Grand Théâtre de Casablanca, Christian de Portzamparc sera l’invité d’honneur du jury.

 

 

4 questions à Frou Akalay, co-fondateur du Young Moroccan Architecture Awards

Qu’est ce qui a motivé l’organisation de ce prix?
La scène architecturale marocaine est en train de prendre un tournant qu’il nous semblait intéressant de mettre en lumière. Premièrement, de jeunes architectes, issus des écoles d’architecture, ouvertes ces dernières années au Maroc, arrivent massivement sur le marché. Ce mouvement est associé à une certaine «décomplexion» de l’architecture ; ces jeunes, encouragés par la mondialisation (ouverture des frontières, libéralisation des changes, télévision multicanal, internet), désirent entrer de plain-pied dans la modernité. De plus en plus conscients de la valeur ajoutée de l’architecture, les nouveaux maitres d’ouvrage veulent en outre faire davantage appel aux architectes. Encore loin d’être générale, cette prise de conscience amorce toutefois un mouvement vertueux vers la reconnaissance des métiers de la création architecturale.

Selon vous, quels sont les spécificités de cette génération d’architectes?
La jeune scène architecturale marocaine est plus riche que celle de leurs prédécesseurs. Par la force des choses, les jeunes architectes ont plus voyagé, que au Maroc ou à l’étranger, résidé dans plus d’hôtels, fréquenté davantage de restaurants, de centres commerciaux, d’espaces de loisirs, etc. Ce sont des citoyens du monde et des acteurs plus avisés quant aux évolutions. À ce titre, ils revendiquent, chaque jour, cette modernité et le prouvent dans leur travail.

Comment le jury a-t-il été sélectionné?
Le jury, tous des architectes, a été sélectionné selon plusieurs critères par le comité organisateur dont j’occupe la présidence. Premièrement, nous avons choisi de faire appel à Taoufik El Oufir pour être président de jury. Il s’agit de l’un des plus grands architectes du Maroc, dont les œuvres sont des références. Ensuite, nous nous sommes tournés vers Christian de Portzamparc, Casablancais de naissance, qui a bien voulu honorer de sa présence cette première édition. À l’avenir nous maintiendrons cette tradition d’inviter une star mondiale de l’architecture aux côté d’un président effectif marocain de renommée. D’autres représentants du secteur (enseignement, immobilier, design) et personnalités locales et étrangères viennent parfaire la composition du jury.

Comment les différentes catégories ont-elles été déterminées?
Elles ont été choisies afin d’intégrer tout l’éventail de l’exercice professionnel d’une agence d’architecture. Début octobre, le jury se réunira pour procéder à la sélection des nominés de chaque catégorie. Dès lors, le grand public pourra voter en ligne pour «le prix du public». Quel que soit l’issue des résultats, tous les projets nominés recevront un certificat officiel signé par le président du jury, l’invité d’honneur et l’organisateur. Un bel atout pour la suite de la carrière de ces jeunes lauréats. Lors d‘une grande soirée, prévue en décembre, nous dévoilerons les lauréats et leur remettront un trophée dont la conception a été confiée à une jeune architecte designer.