Pour une empreinte positive

Posted on

Depuis 15 ans, le prix Terre de Femmes organisé par la Fondation Yves Rocher-Institut de France récompense des femmes qui oeuvrent à la protection de l’environnement. Cette année, au Maroc, le 1er prix est revenu à Hanane Lachehab, de Ouezzane, présidente d’un GIE comptant plus de 300 femmes dont l’activité principale est la trituration de l’huile d’olive et la valorisation des grignons en tant que combustible. Fatima Kander, enseignante au Lycée Aouda Saadia de Marrakech a reçu le 2e prix pour sa participation à la sensibilisation et à la responsabilisation des élèves en les formant, entre autres, aux procédés de transformation, de production et de conservation de produits comme le savon noir, les essences de plantes aromatiques ou médicinales.. Le 3e prix a récompensé Khadija Boulfanid, apicultrice à la coopérative Tamalourte Douar Timgrad pour son projet d’installation de nouvelles colonies d’abeilles, de lutte contre la mortalité et la disparition de l’abeille locale et la sauvegarde de la biodiversité végétale. Des projets qui confirment la tendance d’une écologie solidaire, au service d’un mieux-être collectif.

  • Partager

0Commentaires

laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.