Habiba Zizi : «Mon leitmotiv est d’accompagner les entreprises dans la conception d’un espace de travail optimisé»

Posted on

Ayant débuté sa carrière en aiguisant ses compétences au sein d’agences d’architecture et auprès d’architectes de renom en France et au Maroc, Habiba Zizi a eu la chance de s’impliquer dans une belle variété de projets résidentiels, hôteliers, de travaux public et aussi de bureaux. Depuis 2016, année de création de ZI Archi, sa propre agence d’architecture basée à Casablanca, elle s’est spécialisée dans la conception et l’aménagement d’espaces professionnels.

 

 

 

Qu’est-ce qui vous a donné envie de devenir architecte?
Très jeune, j’avais une fibre artistique assez prononcée, j’étais véritablement passionnée par le dessin et la peinture. J’ai d’ailleurs réalisé mes premières toiles dès l’âge de 10 ans. C’est tout naturellement que je me suis orientée vers des études d’architecture et de design que j’ai  réalisées à l’école Paris La Villette.

Si vous n’aviez que trois mots pour définir votre travail, quels seraient-ils?
Ecoute, créativité et précision.

Comment définissez-vous votre style?
Je dirais que j’ai un style contemporain, marqué par des espaces ouverts et des lignes épurées, qui met le confort au premier plan. J’axe mes conceptions sur des volumes offrant de la fluidité et de la lumière en jouant notamment sur des matériaux naturels et authentiques comme le bois, le métal brut ainsi que des éléments en verre ou transparents dans le but de garantir un maximum de luminosité aux espaces. Quel que soit le projet, j’éprouve de la satisfaction lorsque la technique, le sens et la création sont en équilibre; aucun ne devant perdre en qualité.

Vous vous êtes davantage spécialisée vers la conception d’espaces professionnels. Qu’est-ce qui a motivé ce choix?
J’aime garder un champ assez large d’interventions. Toutefois, ces dernières années, j’ai eu l’opportunité de travailler sur beaucoup de projets d’aménagement de plateaux bureaux, que ce soit pour le compte de sociétés marocaines ou étrangères. Cela m’a permis d’acquérir une expertise poussée dans ce type de conceptions. Au cours de ces expériences, j’ai pu observer un changement réel de perception vis-à-vis de l’environnement de travail dans les entreprises marocaines. Elles ont véritablement compris que leurs collaborateurs avaient besoin d’un cadre de travail novateur, davantage en phase avec l’arrivée des nouvelles générations sur le marché du travail. A l’image de ce qui se passe à l’international, l’espace de travail est devenu un moteur de performance et de fidélisation des collaborateurs, de même qu’il véhicule une image de marque. Toutefois, si l’on parle souvent de bureaux «à la Google, à la Facebook… », il convient de garder à l’esprit que chaque société a ses propres critères d’exigence, ce qui fait qu’à chaque projet, nous avons un nouveau challenge à relever!

Quelles sont les grandes spécificités de ce type de conception?
La spécificité la plus marquée est la diversité des typologies de postes de travail. Le choix de l’agencement se tourne davantage vers l’Open Space et les espaces communs ou partagés.
Le mode de travail ayant évolué, on parle aujourd’hui volontiers de «nomadisme». En conséquence, et toujours dans un objectif de modularité, les espaces se doivent d’être multifonctionnels. A cet effet, mes agencements s’ouvrent davantage sur des salles de réunion ouvertes et informelles, des box téléphoniques acoustiquement hermétiques, des espaces zen, des postes de travail en position assis ou debout ou encore des espaces bar qui font office de lieu de partage. Cette diversité d’espaces assure une mobilité destinée à combattre la sédentarité et à favoriser les échanges afin que les collaborateurs puissent circuler, s’exprimer et relancer leur créativité. Notre but étant d’humaniser les espaces et de pouvoir créer une véritable histoire au sein du plateau. Toujours suivant la volonté de se conformer aux normes internationales, une autre spécificité de ce type de conception est de travailler avec le plus grand soin sur l’ergonomie, l’acoustique, l’optimisation des espaces et aussi les économies d’énergie.

Comment allier dans ces espaces fonctionnalité, durabilité et esthétisme?
Mon approche est de bousculer les codes standards, de proposer des espaces répondant aux besoins du client sous une forme nouvelle, innovante et surprenante tout en respectant le cahier des charges communiqué. Avec mon expérience, j’oriente le client vers un choix de matériaux ergonomiques, résistants et esthétiques. Je tente aussi de réinterpréter au mieux ses besoins afin de lui permettre d’optimiser les lieux et de créer des espaces et du mobilier qui soient à la fois fonctionnels et créatifs.

Aujourd’hui, le coworking est souvent mis en avant, qu’est-ce que cela représente en termes de potentialités et de difficultés pour un architecte?
La notion de coworking a en effet connu une évolution fulgurante, surtout pour les moyennes et grandes structures. Elle représente un espace partagé entre plusieurs entrepreneurs ou entreprises qui tend à offrir dans une réelle volonté d’échange et de partage un environnement ouvert. Selon moi, la difficulté première de ce type d’aménagement est de créer des espaces où les usagers peuvent à la fois travailler et s’isoler, tout en garantissant la modularité des lieux et un traitement acoustique ad hoc. Cela nécessite un choix de mobilier adaptable et modulable, des espaces aérés et lumineux, et des zones communes de détente ou de réunion attractives. L’aménagement d’un espace coworking doit être adapté de sorte à répondre à ces exigences.

Qu’est-ce qui motive plus particulièrement vos choix de projets? Quelles sont les étapes clés d’une réalisation?
Mes choix sont axés sur la nature du projet et la qualité des échanges que j’ai avec les clients; la communication demeurant une étape clé de toute réalisation. Il est également essentiel pour moi d’avoir une certaine liberté dans mes démarches tout en impliquant le client dans l’ensemble des étapes du projet. Selon moi, le projet ne peut démarrer qu’après une identification précise des besoins et des problématiques du client, à travers une introspection au sein de sa structure car ce sont des informations telles que la charte graphique auxquelles il va vraiment falloir s’adapter. En parallèle, la réalisation d’études est menée avec des bureaux d’études et de contrôle, assurant à l’architecte de respecter les normes en vigueur et d’avoir un appui sur la partie technique.

Quelles sont vos réalisations qui vous ont le plus marquée?  
Un projet qui m’a particulièrement marquée a été l’aménagement, pour le compte d’une multinationale installée à Casablanca,  d’un espace ancré dans la culture marocaine. Le challenge principal de ce projet était de réinterpréter diverses composantes de l’artisanat marocain afin de les intégrer dans un environnement moderne et international. Pour se faire, nous avons fait appel à des artisans de Fès et Marrakech avec lesquels il a fallu mener un gros travail de réflexion afin de réussir à allier le traditionnel et le contemporain. Cet artisanat décliné et associé à la charte existante de la société a permis de réaliser un espace jeune et doté d’une forte identité locale qui a ravi les usagers du plateau. J’y ai notamment intégré une réinterprétation de la mosaïque, du cuir, des lustres en bronze ainsi qu’un chameau en résine. J’aime apporter des touches traditionnelles dès que j’en ai l’occasion, toutefois je suis particulièrement attentive à ne pas tomber dans le trop plein; la sobriété stylistique demeurant importante dans les espaces professionnels.

Quelles sont aujourd’hui vos coups de cœur en termes de tendances, de matériaux, de couleurs, d’associations?
En termes de matériaux, mes choix s’inscrivent dans une démarche mettant  surtout en avant l’isolation thermique et acoustique qui garantit des avantages économiques et environnementaux et qui souligne également l’élégance et l’intemporalité du produit. J’utilise notamment du bois brut ou vernis en guise de matériau pour des éléments de séparation ou de mobilier, que j’aime associer à des matériaux tels que le verre qui apporte de la luminosité ou le métal qui offre de la singularité.
Je traite aussi l’acoustique avec des panneaux en tissu sur murs et plafonds ainsi que de la moquette au sol. Offrant un large choix de coloris et motifs tout en étant un excellent isolant sonore, la moquette, avec en outre ses nouvelles techniques de traitement, cumule plusieurs avantages. En ce qui concerne les coloris, je tente toujours d’associer les tons froids avec des teintes plus chaudes afin de mieux structurer l’espace et d’apporter davantage de vie et d’énergie.

Quels sont vos aspirations créatives?
Je suis aujourd’hui dans une démarche ou je souhaite apporter à mes projets ma touche personnelle mais aussi à donner à chaque réalisation une identité qui lui est propre. J’aimerais donc compléter dans le process la création de mobilier spécifique adapté à chacun en mettant à profit mon expertise dans le résidentiel et le professionnel. L’idée serait d’apporter une touche finale à mes créations et personnaliser chaque projet.

  • Partager

0Commentaires

laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.