Retour aux Années folles au Casablanca Hôtel

Posted on

Fleuron de l’Art déco, Casablanca a dorénavant un hôtel éponyme qui s’inspire de ce mouvement né en 1910, mais toujours très actuel, et nous transporte dans une ambiance élégante et luxueuse, digne de Gatsby le Magnifique.

 

 

Cet hôtel qui reprend les codes de l’Art déco a été conçu par un homme passionné que rien ne prédestinait à une telle aventure. Abdelghali El Guermai, pharmacien biologiste de formation a consacré toute son énergie à en faire un des fleurons de l’hôtellerie casablancaise, secondée par sa fille Yasmina.

Inspiré par l’art des Années Folles
Le mouvement artistique des années 1910 aux années 1930 a été une réelle source d’inspiration. Son vocabulaire (formes épurées, lignes géométriques, matériaux nobles comme le bois de Macassar, le marbre ou la laque) a été sublimé dans les espaces communs et dans certaines chambres. Son luxe se retrouve dans les sols en marbre, les lustres en cristal ou les appliques en verres de Laurence Landon, et dans les canapés en velours aux couleurs chatoyantes. Le lobby est un endroit très chaleureux avec sa bibliothèque réalisé par l’ébéniste Philippe Fluchaire qui abrite livres et créations de Jonathan Adler, ses grands fauteuils et son bar qui fait le lien entre la brasserie et la terrasse. On peut y prendre le thé à partir de 16 h ou un verre dans la soirée, dans une ambiance musicale. Un salon à l’esprit plus british est réservé aux amateurs de cigares. Mais notre coup de coeur est la terrasse Jasmine qui surplombe le jardin et la piscine. Très agréable avec ses grandes tentures rayées noirs et blancs, ses confortables canapés verts et ses lustres XXL fabriqués par un ferronnier de Marrakech, c »est le lieu idéal pour combler les petites faims, du petit déjeuner au goûter. Les petits déjeuners sont également servis dans un restaurant aux murs recouverts d’arbres rétroéclairés découpés au laser. Quant à la Brasserie du Boulevard, elle offre deux ambiances, l’une chic et raffinée avec ses murs à la feuille d’or et ses fauteuils en velours mauve, et l’autre plus fraîche dans un esprit véranda avec ses chaises en rotin et ses tables bistrot en marbre. La carte aux accents français conçue par le chef exécutif Hicham Ouabou fait la part belle aux produits du terroir. Mentions spéciales pour le riz de veau braisé, choux confit et jus au foie gras et le tartare de loup de mer au yuzu. La brasserie propose des soirées Live Band les jeudi et vendredi.

Des chambres qui racontent une histoire
Le Casablanca hôtel, c’est aussi 68 clés dont 6 suites à thèmes : la suite marocaine avec ses murs en zelliges et son plafond en bois peint ; la  suite nuptiale dans des tons de gris et mauve ; la suite royale composée de deux grandes chambres et d’une salle à manger ; la suite Orient-Express qui nous embarque dans l’univers des lents voyages et de Lalique ; la suite marine et ses meubles en bois exotique et la suite art déco et ses portes en bois de Macassar. Les chambres disposent de belles salles de bains en marbre noir veiné de blanc et offrent des vues spectaculaires sur l’océan, le phare ou la mosquée Hassan II.

Le 5 étoiles abrite trois salles de tailles différentes entièrement équipées pour les séminaires.
Un hôtel approprié au tourisme d’affaires, mais également plébiscité par les Casablancais à la recherche d’une bonne table, d’un service irréprochable et d’une atmosphère Années Folles revisitées.
A partir de 2600 dh en B&B
19, Boulevard Moulay Rachid, Casablanca.  Tél. : 05 22 64 97 97

  • Partager

0Commentaires

laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.