Lelièvre : Distinction à la française

Posted on

Depuis 100 ans, la Maison Lelièvre imprime à ses pièces un style élégant, empreint d’un classicisme raffiné mais aussi d’une audacieuse modernité. Studio d’édition et de création, dont l’histoire se lit sur quatre générations, Lelièvre déploie aujourd’hui son savoir-faire au travers de nouvelles collections de tissus toujours dans l’air du temps et d’un tout nouveau chapitre, The Wall, une première collection de revêtements muraux et de papier-peint.

 

 

Lelièvre Paris, Merlin, collection Signature Nature Précieuse.

 

Jean Paul Gaultier par Lelièvre Paris, Abyssal, collection Un Monde Parfait.

La Maison Lelièvre, avant de marquer l’histoire du textile français est avant tout une histoire de famille. Créée en 1914 par Henri Lelièvre, la Maison se voit rapidement évoluer en reprenant notamment d’autres sociétés aux savoir-faire spécifiques comme Victor Coates, référence dans le goût anglais et plus tard le soyeux lyonnais Quenin. Spécialisée dans le tissage de soieries d’ameublement, la Maison reprend également en 1997 la manufacture Tassinari et Chatel réputée pour son expérience de plus trois siècles. Dotée aujourd’hui encore de 25 métiers à tisser jacquard modernes, Tassinari & Chatel dispose en outre d’un exceptionnel fonds d’archives. Issus de différentes époques, damas, lampas, brocarts, brocatelles et velours ciselés composent un véritable patrimoine textile qui, chaque année, fait l’objet de quelques rééditions uniques. Depuis 2012, la Maison a aussi associé à son expertise l’esprit hautement créatif de Jean Paul Gauthier. Ensemble, ils présentent «Un monde parfait», une collection de papiers peints aussi luxueuse et haute couture que féérique et aventureuse avec des références comme Embossé et Précieux ou Corail et Abyssal. Enfin, reconnue pour son travail sur les motifs, matières et textures, la Maison Lelièvre s’est lancée, cette année, le défi de décliner son savoir-faire au travers d’une toute nouvelle ligne de revêtements muraux et de papiers peints. Figurant tantôt la tapisserie, tantôt le marbre ou encore la marqueterie, la collection The Wall permet à la Maison d’apporter véritablement sa touche à la décoration murale qui, depuis quelques saisons, tient résolument le premier rôle en décoration.

Une nature flamboyante     
Désormais classées en quatre pôles, les collections de la Maison Lelièvre s’articulent autour d’audacieuses étoffes Signature, de classiques réinterprétés Style, de basiques colorés Essentiel et bien sûr de pièces Sur-mesure. Cette année, Signature fait la part belle à la nature qu’elle veut vibrante et pleine de panache. Aux couleurs profondes et aux teintes naturelles tout en nuances, Nature Précieuse dévoile, tel un herbier raffiné, ses matières intemporelles au toucher velouté, aux reflets soyeux et au grain doux et réconfortant. Invitant à la flânerie imaginaire dans un monde merveilleusement onirique, cette collection habille avec allure des assises ultra contemporaines ou vintage, de même qu’elle pare les baies avec audace et élégance.
Disponible chez Interior’s

 

 

Entretien avec Emmanuel Lelièvre, directeur général et arrière-petit-fils du fondateur de la Maison Lelièvre.

 

Si vous n’aviez que trois mots pour définir La Maison Lelièvre, quels seraient-ils?  
Audace, créativité et savoir-faire.

Quels sont les principaux héritages que vous souhaitez y voir perdurer? Et les innovations que vous souhaitez y apposer?
Nous souhaitons perpétuer le savoir-faire et promouvoir le style français dans la décoration d’intérieur ou plutôt les styles, car nous avons aussi bien des créations de style classique que des créations contemporaines. Nous défendons l’art de vivre à la française et cet art de vivre évolue avec son temps… Il faut donc apporter des matières plus faciles d’entretien, plus résistantes mais aussi pourvues d’innovations spécifiques comme des rideaux acoustiques ou des tissus lavables avec un chiffon humide (Nouveauté 2019).

En quelques mots, comment déterminez-vous l’audace des collections de cette année?   
Cette année, notre collection s’appelle Nature Précieuse, cela résume bien l’audace de vouloir proposer des étoffes à l’aspect naturel et chic à la fois!

Dans quelles mesures l’exploitation de la licence Jean Paul Gaultier et l’acquisition de Tassinari & Chatel complètent la marque Lelièvre?  
Tassinari & Chatel est une marque qui représente plus de 400 ans d’histoire. C’est aussi le fournisseur de toutes les cours royales d’Europe et même au-delà. C’est aussi un outil d’excellence qui a toute sa légitimité puisque nous tissons encore la grande majorité de nos soieries au sein de son atelier installé en France. Les collections Jean Paul Gaultier, quant à elles, nous permettent d’approcher une clientèle moins classique et d’apporter des motifs forts et très haute couture dans la maison. Bref, cette synergie des marques est parfaite car elle nous offre la possibilité de répondre à toutes les attentes de nos clients, et je l’espère, même au-delà, en les surprenant davantage chaque année!

Quels sont aujourd’hui les grands challenges de la Maison? Avez-vous un projet particulier à court ou à moyen terme? Un rêve créatif dans l’absolu?
Aujourd’hui, nous nous lançons dans une nouvelle aventure avec le lancement de notre première collection de papiers peints Lelièvre. C’est un projet que nous avons mûri depuis plusieurs années et qui nous tenait réellement à cœur afin de compléter notre offre. Enfin, nous avons beaucoup d’autres projets en perspective mais nous ne pouvons pas vous les dévoiler tout de suite.

Tassinari & Chatel, soierie Maintenon, collection Patrimoine.

 

Lelièvre Paris, papier peint Carrare collection The Wall.
  • Partager

0Commentaires

laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.