ARTCO : Ouverture d’une nouvelle unité de production

Posted on

Avec ses 5 showrooms, ses 3 espaces et ses 176 collaborateurs, Artco, spécialiste du tapis au Maroc, assoit son développement en inaugurant sa nouvelle unité de production à Salé.  Située au sein du nouveau parc industriel Aviation, l’entreprise nous a ouvert ses portes pour que nous puissions vous en dire un peu plus…

 

 

Afin de répondre à une demande croissante de la part de ses clients et de ses partenaires, Artco s’est lancé le pari de doubler sa capacité de production avec l’ouverture de cette nouvelle unité. Site assurément novateur, il tend à imprimer un tournant décisif dans le processus de production de l’entreprise.

Un appel à l’innovation technique
Si les tapis Artco ont dans leur ADN cette cohabitation subtile entre la tradition et la modernité, c’est bel et bien à la pointe de la technologie que la marque a souhaité se positionner aujourd’hui avec son unité flambant neuve.
Par le biais de l’implantation de trois nouvelles entités : une unité de teinture internalisée, une cellule Recherche & Développement et le renforcement de l’atelier design, Artco tend à poursuivre l’objectif de répondre au plus près les attentes de ses clients tout en veillant à la rationalisation des matières premières et à l’optimisation de son processus de production répondant aux diverses certifications ISO obtenues. Cette structure a d’ailleurs été conçue dans un souci d’efficacité énergétique (panneau solaire, éclairage automatique…) et dans le respect des normes d’hygiène, de sécurité et d’environnement.

Une facture personnalisable à souhait
Chaque tapis Artco a la particularité de pouvoir s’adapter à tous les goûts sur le plan des couleurs, des graphismes et des matières. Des classiques en soie, en laine ou en velours aux modèles les plus contemporains en passant par des créations aux caractères marqués, cette manufacture artisanale réalise, pour se faire, des produits à la main, ajustables ou intégralement désignés en interne. Porté par la volonté d’offrir toujours plus de possibilités de personnalisation à sa clientèle, l’entreprise a opté pour l’acquisition de machines de teintures dernier cri, lui permettant d’élargir considérablement sa gamme de couleurs. Notons que le projet phare de cette cellule de teinture internalisée vise au développement de teintes naturelles biologiques à base de plantes. Enfin, en termes de technologies, Artco a également investi dans la mise en place d’un système RFID dont seront désormais dotés tous ses tapis. Ce système de radio-identification vise à garantir à ses clients l’authenticité du produit et sa traçabilité.

 

 

4 questions à Fouad Bernoussi, fondateur et directeur général de Artco

 

Artco, un positionnement ultra haut de gamme?
Nous sommes considérés à tort comme une marque hors de prix. Selon moi, chaque produit a un prix déterminé en fonction de sa matière première et de son temps de production. Chez Artco, nous avons une palette de produits très diversifiée répondant aux besoins et aux envies de tous. Nos tapis ont des prix au mètre carré allant de 550 à 4.000 Dhs.

Artco en 3 mots?
Innovation, recherche et engagement. Je pense pouvoir dire que nous sommes une société engagée, d’une part, envers l’environnement et, d’autre part, dans la prise en charge de nos salariés. Ils sont notre premier capital et nous tenons à en prendre soin. Ainsi, nous avons mis en place un plan de formation annuel, un système de rémunération attrayant et un système d’appréciation et de reconnaissance. Nous tenons à conserver une vraie proximité entre nous. Nous avons d’ailleurs opté pour des bureaux en open space ou séparés par de larges verrières favorisant le contact et les échanges.

Artco et ses collaborations?
Tous les deux ans, nous essayons d’initier une collection avec des designers marocains reconnus. C’est un travail énorme, de vrais ouvrages à quatre mains. Il est en effet nécessaire de mettre en place un suivi minutieux de l’évolution de la sculpture des tapis. Nous n’hésitons pas à faire de nombreux échantillons avant de nous décider sur le produit final. Ce travail en partenariat avec les designers, nous le voyons comme l’occasion d’établir un bel échange artistique nous permettant d’avancer et d’évoluer. Etant concentrés sur tous les détails de la production, c’est très appréciable pour nous d’avoir un regard neuf et inspirant venant de l’extérieur. Pour la collection 2019, nous travaillons actuellement avec Jamil Bennani et Reda Bouamrani.

Artco, une vision d’avenir?
A long terme, nous visons une entrée en bourse et une accélération de notre plan de développement. A court terme, nous souhaitons obtenir une belle notoriété à l’échelle internationale, notamment dans de grandes villes du Moyen Orient et dans quelques pays africains.

  • Partager

0Commentaires

laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.