Les papiers peints d’Afaf Abounouadar

Posted on

Après un passage par le marketing et l’associatif, Afaf a opéré une reconversion correspondant à un désir de création enfoui depuis longtemps. Aujourd’hui, elle conçoit du papier peint digital pour une décoration murale unique. Explications.

 

 

Après une expérience dans le marketing en France puis au Maroc, et sept années au service de la Fondation Sanady qui oeuvre dans le secteur du soutien scolaire pour les enfants défavorisés en milieu rural et péri-urbain, Afaf a changé de voie. «Cette expérience a été riche et satisfaisante,  mais aussi éreintante, explique Afaf. J’avais envie de changement». Son désir de s’investir dans un domaine créatif a toujours été là. Afaf a dès son enfance, aux côtés d’une mère passionnée de décoration, de meubles anciens et de tissus, été sensible aux couleurs, aux matières, aux étoffes. «Le lien ne s’est pas fait tout de suite. Et puis un matin je me suis réveillée en me disant que je voulais créer du tissu, des motifs pour tissus».

Sur le chemin de la reconversion
Elle commence par des cours d’Illustrator pour pourvoir retranscrire ses idées, puis s’envole pour Paris où elle suit une formation de six mois en design textile à l’Ecole Olivier de Serre. A son retour, elle prend le temps de digérer tout ce qu’elle a appris et fini par choisir le papier peint comme support, avec l’envie d’en explorer d’autres comme le  carreau de ciment ou l’assiette. «J’ai encore beaucoup de choses à exploiter et de techniques à tester. Ce que j’adore dans ce nouveau métier, c’est que c’est sans fin. La création ne se tarit pas. J’ai toujours de nouvelles idées».

Des papiers peints numériques
Sa collection de papiers peints, elle l’a dessinée à la main, puis a scanné les dessins pour les retravailler sur ordinateur. Elle les a ensuite fait imprimer sur du papier intissé, solide et facile à poser, avec des encres écologiques à l’eau qui tiennent très longtemps. Elle puise son inspiration dans la broderie marocaine, l’Afrique, l’Art déco, pour créer des motifs qu’elle décline en différentes couleurs et qu’elle marie avec des faux unis. Ils sont tous beaux et différents d’une couleur à l’autre. On a adoré les motifs africains, les oiseaux posés sur des dessins géométriques Art déco et les palmiers sur fond blanc.
Pour commercialiser cette première collection, Afaf a investi les réseaux sociaux et créé un site internet. Elle souhaite travailler avec des décorateurs, car sa force réside dans la possibilité de faire du papier peint sur mesure créé pour des intérieurs spécifiques. Elle a également l’ambition d’exporter ses papiers peints.
En attendant, elle a envie d’explorer d’autres techniques, à commencer par la plus ancienne d’entre elles, née à la fin du XVIIe siècle, le papier peint à la planche. Il reste très peu d’artisans capables de produire ce papier peint haut de gamme. «La précision de la main apporte beaucoup de relief et de vie à ce papier peint» explique Afaf dont les yeux brillent à la simple évocation de ce savoir-faire ancestral.
Une designer textile passionnée qui n’a pas fini de nous surprendre…
Tél. : 06 61 07 75 91

  • Partager

0Commentaires

laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.