Talents à suivre !

Posted on

Malik Lemseffer et Edouard Bettencourt viennent d’être nommés lauréats du concours organisé par Walili pour le lot 58 de Casa Anfa. D’une superficie de 11000 m2, leur projet s’inspire des jardins suspendus de Babylone, avec ses terrasses végétalisées verticalement et des logements imaginés en cascade. Il emprunte aussi sa trame au bâtiment «Nid d’abeille» de George Candilis, architecte grec disciple de Le Corbusier. Véritable trait d’union entre le passé, le présent et le futur de l’architecture casablancaise, le projet reprend des éléments de la médina traditionnelle (toits et terrasses en escalier), des Habbous (galerie commerçante, arches et arcades), et de l’architecture moderne sous protectorat, mais toujours tourné vers l’avenir. Il est le fruit d’un travail entre deux jeunes architectes brillants qui se sont rencontrés à Rio de Janeiro et qui ne se sont plus quittés.

  • Partager

0Commentaires

laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.