Yasmine Sijelmassi : «Avec Green Déco je fais entrer la nature dans nos maisons»

Posted on

Yasmine Sijelmassi a été une pionnière dans l’introduction des tableaux et murs végétalisées avec la franchise française Flowerbox. Aujourd’hui, elle fait un pas de plus dans sa démarche écologique et dans sa vision avant-gardiste en lançant Green Déco, une collection de mobilier et accessoires végétalisés qui trouvera sa place aussi bien dehors que dedans. Pour voir la vie en vert et nous reconnecter avec la nature qui fait si cruellement défaut dans nos villes.

 

Qu’est-ce qui se cache sous la nouvelle marque Green Déco ?
La marque Green Déco rejoint la marque Flowerbox, toutes deux chapeautées par la société Urban Nature. Elle propose du mobilier végétal et des objets de décoration fabriqués à la main par des artisans marocains avec des matériaux 100% naturels. J’achète les produits bruts comme les paniers, le rotin ou les rondins et je les végétalise. Pour d’autres produits, l’artisan fabrique à partir des croquis que je dessine.

Quels types d’objets créez-vous ?
Des tabourets, des bancs, des canapés, des tables, des poufs, des transats, des luminaires, mais aussi des chapeaux, des babouches, des miroirs…Et je fais de la personnalisation en fonction des besoins du client.

Avec quels matériaux végétalisez-vous vos produits ?
Je privilégie les matériaux locaux comme le lichen que l’on trouve sur les troncs des chênes d’Azrou, le doum, le roseau, le bois de laurier. J’aime utiliser des espèces endémiques, des plantes ayant des racines aériennes, mais je me sers aussi de feuillage et de mousse stabilisés…

Quel est le parti-pris de cette collection ?
Mettre en valeur le travail de nos artisans et innover. Je suis toujours à la recherche de choses inédites et j’aime apporter un nouveau regard sur la nature à travers des objets décalés. Avec Green Deco, je fais entrer la nature dans nos maisons.

Qu’est ce qui vous a donné envie de vous lancer dans la création de mobilier  végétal ?
La COP 22 à laquelle nous avons participé en créant des stands pour de grandes entreprises, des murs végétaux, du mobilier…

Et que propose Flowerbox ?
Des murs végétaux, des tableaux végétaux, des créations d’objets et d’espaces. On répond aux besoins des sociétés qui souhaitent végétaliser leur image comme la Lydec, l’OCP ou le JM Suite Hôtel par exemple en créant des logos végétaux. On touche tous les secteurs, de la banque à l’industrie en passant par le CHR, l’immobilier ou l’automobile. On utilise différents matériaux comme l’aluminium brossé que l’on végétalise.

Continuez-vous à exercer votre métier de paysagiste ?
Oui,  avec l’objectif de toujours apporter de la nouveauté en termes de paysages. J’aime créer des jardins de ville ou le végétal devient sculpture. J’adore jouer avec les couleurs, en habiller les murs,  créer des sols en patchwork colorés avec des matériaux minéraux. Je redonne une autre dimension au jardin. Je propose aussi des toits végétalisés pour les immeubles,  la végétalisation apportant une bonne isolation thermique.

Quelle formation avez-vous suivie ?
J’ai fait l’école d’horticulture ornementale de Paris, l’École d’art floral Française et l’École d’architecture du paysage de Montréal.

Pourquoi avoir choisi cette voie ?
C’est ma passion depuis que je suis petite. Mon père, Abdelhaï Sijelmassi,  m’a transmis son amour pour les plantes. Pharmacien, son intérêt pour les plantes médicinales a donné naissance à deux livres (les Plantes médicinales du Maroc et Recettes de beauté des femmes du Maroc) et à la marque de cosmétiques naturels Charme du Maroc. Sur ses traces, j’essaye de réconcilier l’homme avec la nature. Je suis une urbaine, mais j’ai besoin de me connecter à la nature régulièrement et tout ce que j’entreprend répond à ce besoin profond que j’ai envie de partager avec les autres.

Chez Flowebox et Illoum Maison & Objet

  • Partager

0Commentaires

laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.