5 questions à Audrey Lebondidier, architecte-paysagiste chez Verticalys, atelier de décoration végétale.

Posted on

1- Comment avoir des jardins et des terrasses durables ?
Le développement durable répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre à leurs propres besoins. Au Maroc, nous sommes encore très loin d’une véritable prise de conscience. Pour les particuliers, il existe pourtant des méthodes simples qui consistent à  économiser et rationaliser l’eau (en particulier celle des puits), à faire son propre compost, à protéger son sol par paillage, à retourner régulièrement sa terre, à arroser le soir ou la nuit, à limiter les produits phytosanitaires contre les maladies et parasites, à favoriser la biodiversité, à planter la bonne plante sous une  bonne exposition…

2 – Le mur végétal est un concept écologique. En quoi consiste votre offre?
Verticalys propose des techniques de murs végétalisés étudiées et éprouvées depuis 2008, qui minimisent l’empreinte carbone et la consommation en eau.
Nous travaillons avec des matériaux locaux recyclables ou recyclés, en utilisant peu de PVC, et nos plantes sont produites au Maroc et choisies avec minutie pour s’adapter à chaque situation. La durabilité de l’ensemble doit est grande. En outre, nos systèmes d’arrosage intégrés et automatisés sont à circuit fermé pour la plupart, ce qui permet de  maitriser la consommation en eau et en matières nutritives.
Par ailleurs, grâce à un éclairage additionnel novateur et économe, il est désormais possible de végétaliser toutes les pièces et toutes les surfaces, même celles peu lumineuses.

 

3 – Quels sont les avantages du mur végétal ?
Outre son aspect décoratif, il est : apaisant  (les végétaux auraient de puissants effets sur la santé des employés et la motivation au travail) ; anti-polluant (filtration des particules fines, baisse des taux de CO2 et de COV (Composés Organiques Volatils) captés par les feuilles, réduction des gaz dégagés par le trafic, les solvants, les matières synthétiques produites par les peintures et la cigarette) ; durable  (augmentation de la durée de vie des façades et de leur résistance au feu et réduction de la quantité d’eau de ruissellement) ; isolant et régulant ; …

4- Avez-vous réalisé des projets qui favorisent le respect de l’environnement ?
Nous concevons chaque projet de jardin dans cette optique. Lors de la conception d’une usine à Ain sebaa, nous nous sommes inscrits dans une démarche HQE en tenant compte de la faune et son habitat, de la protection des sols contre l’érosion, de la végétation, du patrimoine existant, de la santé, de la maitrise de la consommation d’eau,…

5- Un conseil pour mieux des jardins verts ?
Il y en aurait beaucoup mais la question de l’usage des traitements contre les parasites et les maladies me semble primordiale. Pour protéger ses plantations, le jardinier pense trop vite à recourir aux pesticides qui appauvrissent la diversité biologique et sont dangereux pour les usagers eux-mêmes !  Leur production consomme beaucoup d’énergie et leur utilisation répétée est très mal contrôlée et renforce la résistance des ravageurs qui «s’habituent» à leur toxicité. En outre, ils contaminent les sols et les nappes phréatiques via les eaux de pluie. N’éliminez pas forcément les insectes dérangeants car ils participent à la biodiversité, à la pollinisation et servent de nourriture aux oiseaux. Au Maroc, nos abeilles se meurent à cause des insecticides alors qu’elles sont indispensables ! La solution ? Utiliser des produits biologiques, planter des plantes répulsives (Lavande, Oeillet d’Inde, Capucine…),…

  • Partager

0Commentaires

laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.