La voiture hybride, la réponse de Toyota aux défis environnementaux

Posted on

Depuis la commercialisation de la Prius Hybride en 1997 au Japon, premier véhicule hybride de série, Toyota a démocratisé cette technologie et l’a fait évoluer pour toujours en améliorer les performances. La preuve avec la nouvelle Toyota Yaris.

 

La Toyota Yaris Hybride est la première voiture 100 % hybride commercialisée sur le segment B au Maroc. Répondant à la norme de dépollution Euro 6, elle bat un record d’émission de C02 avec 75 g/km et affiche une consommation située entre 3,1 et 3,3 l/100 km. En fonction de votre humeur du moment et des conditions de la route, elle vous propose deux modes de conduite : avec le mode «EV» (100% électrique), vous optez pour une conduite silencieuse et une consommation nulle, tandis qu’avec le mode «ECO», vous privilégiez une conduite plus réactive, mais très économique. La batterie du système Full Hybrid se recharge automatiquement pendant les décélérations et les freinages ou encore via le surplus d’énergie fournie par le moteur à essence.

Petit format, grande ingéniosité
Le moteur Full Hybrid de la nouvelle Toyota Yaris dispose d’un système de récupération d’énergie lors du freinage (freinage à commande électronique qui récupère l’énergie et la stocke dans la batterie), et de restitution à l’accélération. Cette technologie permet de limiter significativement la consommation, notamment en circulation urbaine. Les ingénieurs ont réussi à intégrer deux moteurs (essence et électrique) sous le capot de ce petit modèle. Il cache ainsi une puissance moteur totale de 100 chevaux, répartie entre un premier bloc essence de 75 chevaux (1,5 litre, cycle Atkinson) et un second bloc électrique doté d’une puissance de 61 chevaux, lui-même alimenté par une batterie de 19 kW. La transmission s’effectue sans embrayage : la batterie peut se recharger pendant que le moteur thermique travaille, avec ou sans le concours du bloc électrique.

L’écoresponsabilité, c’est simple
Du point de vue du fonctionnement, la simplicité est de mise. À partir du démarrage, c’est le mode électrique qui entraîne le véhicule. Si l’accélération est importante, le moteur thermique prend le relais. Il en va de même dès que la voiture dépasse les 50 km/h. Cependant il suffit de presser la touche «EV» pour forcer le mode électrique. Un autre mode, le «B», permet de renforcer les recharges de batterie lors du freinage.
Le Toyota Hybrid Synergy Drive signe une importante avancée technologique : cette nouvelle génération de moteur permet en effet une recharge trois fois plus rapide de la batterie, donnant ainsi la possibilité d’utiliser plus souvent le moteur électrique.

 

Des véhicules toujours plus verts
Les technologies vertes ne cessent de progresser. Première voiture à hydrogène du constructeur, la Toyota Mirai  (littéralement l’Eveillée) a remporté le titre de «Voiture verte mondiale de l’année 2016». Grâce à sa pile à combustible de dernière génération, elle n’émet que de la vapeur d’eau et bénéficie d’une autonomie supérieure à 500 km sur une seule charge réalisée en moins de 5 minutes sur une station de distribution d’hydrogène (700 bars).

  • Partager

0Commentaires

laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.