fbpx

Passionnée des espaces des volumes depuis son plus jeune âge, Narjiss Chafik a réussi à faire de sa passion son métier à part entière. Au fil de ses années d’exercice, elle a su s’adapter à son environnement et aux contraintes de ses clients. Aujourd’hui encore, en cette période de confinement, elle s’adapte et développe un programme de coaching spécial pour ses clients.

Narijss, le métier d’architecte d’intérieur, choix de raison ou choix par passion ?

Je suis passionnée d’art et de décoration. Le choix de ce domaine que j’apprécie est basé sur l’attention que j’ai accordé, depuis mon enfance, au plaisir de créer des espaces, des ambiances, ainsi que du mobilier… C’est ma passion. Je suis toujours motivée pour connaître les nouveautés et les tendances du monde du design, que ce soit les matériaux, les tissus, les lustres…

C’est pour cela que j’ai poursuivis des études et des formations d’architecture d’intérieur, décoration, design ainsi que du coaching déco. Après plusieurs expériences et participations à des ateliers, qui m’ont vraiment aidées à maîtriser les compétences du design d’intérieur, visualiser mes créations et pouvoir exprimer de plus en plus mes idées, j’ai commencé à travailler à mon propre compte. @narjiss_chafik_architecte

Aujourd’hui encore, votre métier est quelque peu fantasmé. Mais quelles sont les réelles missions, quelle est votre place dans un projet ?

Le fait d’imaginer, créer et réaliser des intérieurs en jouant avec différents éléments (éclairages, volumes, matériaux, mobilier…), en prenant toujours compte de la qualité des espaces, des besoins des clients et leurs contraintes budgétaires. C’est cela ma réelle mission, c’est le métier d’un architecte d’intérieur, c’est ça mon métier !

Il y a la technique et le travail de création. D’après vous, l’architecte est-il un artiste ou un artisan ?

Je pense qu’il est nécessaire pour un architecte d’avoir un bagage important, un lexique architectural, des tech- niques et des méthodes de travail avec une touche personnalisée qui le distingue, en même temps il faut libérer son imagination et évoluer de plus en plus son sens créatif.

Il faut donc travailler sur les deux pour être compétent et efficace dans ses réalisations.

La maison d’un individu fait partie de son intimité, il y a donc une part d’abandon lorsque l’on demande à une autre personne de travailler sur son intérieur . Sur un projet avec vos clients, comment considérez-vous cet aspect du travail ?

Le fait de contacter un architecte d’intérieur lors des réalisations de vos espaces de vie a pour objectif de vous éviter dans un premier temps les problèmes techniques. Aussi ce contact va vous aider à mieux exprimer et refléter vos âmes dans vos intérieurs, tout en respectant le facteur d’intimité et d’autres contraintes

Quels sont vos futurs projets ?

Actuellement je mène deux projets : l’aménagement d’un espace bureau avec un aspect robuste et la rénovation d’une cuisine et un espace salle à manger.

Le coaching conseil est votre point fort dans une démarche client, parlez-en nous davantage ?

Le coaching déco est ma nouvelle méthode de travail en cette période de confinement, il s’agit alors d’un contact en ligne avec mes clients pour discuter des différentes thématiques, partager avec eux des solutions, des techniques fonctionnelles, des idées alimentées avec des planches d’ambiance proches à ce qu’il souhaite avoir comme réalisation.

C’est tout un travail de recherche d’idées, d’inspirations et de méthodes afin de trouver le plus convenable à leurs situations et exigences.