fbpx
Rencontres

Mohamed ElMehdi Mhassni, «Le dessin à main levée est un art qui me passionne depuis mon enfance»

By mai 15, 2020 No Comments

Son style architectural demeure identifiable par les gestes et les couleurs utilisés reflétant sa façon d’être et d’exister, comme a cité Le Corbusier «l’architecture est une tournure d’esprit». Chacun de ses projets réalisés devient une référence à améliorer pour le suivant.

Quel a été votre parcours pour arriver à ce métier ?

Pendant mon enfance le dessin et les travaux manuels étaient mes activités principales, une vocation artistique qui m’a légitimé à commencer mon par- cours à l’université de Séville en Es- pagne à «la Escuela Tecnica Superior de Arquitectura», dont la formation d’architecture était complète et enrichissante en termes d’analyse des espaces extérieurs et intérieurs, de l’échelle de la ville jusqu’à celle de la salle d’eau d’un studio en passant par la forme et le choix des couleurs.

Le coté technique pour le calcul de structure, le comportement des matériaux, l’étude d’éclairage et des fluides, était essentiel pour achever ma carrière universitaire. A la fin de mes années d’études, j’ai décidé de mettre en pratique ma formation acquise au sein de plusieurs agences d’architecture et de décoration espagnoles qui m’a permis d’exercer partiellement la profession avec un encadrement assez élevé.

La richesse de la ville de Séville en patrimoine architectural, n’a pas pu m’abs- tenir d’avoir une formation à la même université sur la restauration et réhabilitation des monuments historiques. Avant de mettre en pratique ma formation universitaire, je jugeais pertinent d’avoir une formation en gestion des entreprises pour pouvoir piloter ma future agence. Et c’est auprès de la fondation San Roman à Séville en Espagne que j’ai obtenu mon diplôme de gestion des PMS et marketing et communication.

Qu’est-ce qui fait que vous aimez votre métier ?

Le fait d’être consulté par des clients de différents statut sociétal, langue, style et moyens financiers, flairer ses vœux et pouvoir les satisfaire est tout un challenge. Mais ce qui n’a pas de prix, c’est d’assister au chantier à la matérialisation d’une idée dessinée à la main en crayons de couleurs sur un bout de papier.

Comment se définit votre style. Comment se caractérise-t-il ?

Pour les nouvelles constructions, je tends vers le style contemporain en le démarquant par une touche du constructivisme soviétique qui était la matrice de toute l’architecture du siècle passé. Nous respectons l’organisation des éléments architecturaux qui sont pour un espace comme les mots pour une langue et les notes pour une musique. Concernant les espaces intérieurs nous cherchons l’ambiance et le style appropriés à chaque espace. Le choix des couleurs aussi bien pour les matériaux que pour le mobilier est la cerise sur le gâteau. Nous préférons généralement intégrer des couleurs généralement pastels proche de la nature et symbole de calme et de chaleur.

Est-ce que votre style évolue en fonction des projets ?

Chaque projet réalisé devient une référence à améliorer pour le suivant. De cette façon nous excellons dans la réflexion et la conception. Néanmoins, un bâtiment pour nous doit refléter sa fonctionnalité ; un immeuble résidentiel n’est pas un plateau bureau, et un espace intérieur doit déterminer son utilisation par son ambiance.

Y-a-t-il un détail déco fétiche dans votre travail que vous aimez insérer dans presque tous vos projets, comme une sorte de fil rouge ?

Notre style architectural demeure identifiable par les gestes et les couleurs utilisés reflétant ma façon d’être et d’exister, comme a cité Le Corbusier «l’architecture est une tournure d’esprit».

Concernant la décoration intérieure, j’insiste sur le linéaire et la dissociation des matériaux utilisés tout en intégrant une lumière indirecte.

Vous avez la particularité de présenter à vos clients des dessins mains pour visualiser les projets. Pourquoi ce choix ?

 

Selon Pablo Picasso «Dans chaque enfant il y a un artiste. Le problème est de savoir comment rester un artiste en grandissant». Le dessin à main levée est un art qui me passionne depuis mon enfance. Et meubler mon temps libre en faisant des croquis à la main est un plaisir que j’ai pu intégrer à ma profession car, d’une part, c’est un moyen crédible pour démontrer la maîtrise de la profession vis-à-vis du client afin de le séduire.

D’autre part, en faisant un croquis à la main des fois séance tenante avec le client nous permettent d’avancer rapidement sur le concept au lieu de le faire patienter quelques jours le temps de lui présenter une image en 3D réaliste.