fbpx

Après les Etats-Unis, le Liban, le Chine ou encore l’Italie, Maison&Objet fait le choix, pour marquer son 25ème anniversaire, de revenir à ses racines en saluant quelques étoiles montantes de la scène vibrante du design français. Dotée d’un patrimoine exceptionnel aussi bien dans le domaine des arts décoratifs que du design, la France a aujourd’hui la chance de voir, avec cette nouvelle génération prometteuse, les traditions se perpétuer et une réelle appropriation et réinvention des disciplines s’opérer.

Par notre envoyée spéciale : Mélanie Wilms – Photos : DR

 

 

 

Des objets qui sont voués à durer de génération en génération.
Mettant un point d’honneur à travailler localement, Adrien Garcia allie foisonnement créatif et rigueur, et se donne pour mission de fabriquer des objets durables. Clin d’œil au thème d’inspiration «Regénération», il a opté pour des créations revisitant les usages des Millennials. Fier d’appartenir à cette génération consciente des problématiques environnementales, il combine à la fois l’industrie et le savoir-faire manuel et ne manque pas d’opter pour des tissus et plastiques recyclés.

 

Une durabilité imprimée à travers les matériaux
Avec sa formation à la fois d’artisan et de designer, Wendy Andreu apprécie explorer les matériaux et les procédés de fabrication. Réalisant ses pièces à la main avec un vrai souci de durabilité, elle opte pour l’usage de matériaux ultra innovants et n’hésite pas à expérimenter différentes voies de réutilisation de chutes issues de l’industrie.

 

Un travail poétique et fonctionnel qui joue avec les références
Avec «Binaire», un tapis en raphia aux motifs irréguliers, Julie Richoz s’est penchée sur l’univers textile en dessinant ce modèle, inspiré de la répétition du motif du tapis berbère, pour la Manufacture de Cogolin qui use encore des métiers Jacquard à bras. Elle explore également beaucoup le verre coloré dont le verre soufflé ou thermoformé où elle laisse entrevoir sa prédilection pour les courbes.

 

Une approche expérimentale et intuitive
Indépendamment des contraintes du processus de création, Mathieu Peyroulet Ghilini enquête sur les formes géométriques simples à travers le dessin et n’hésite pas à explorer de nouvelles voies de création, quitte à sortir des lieux communs de la tendance dominante du moment.

 

Une ode aux formes organiques et à la couleur
Peintre et designer, Laurence Gaillot a souhaité partir à la recherche d’une nouvelle approche de la couleur, jusque-là plutôt considérée comme une finition des objets. Usant des dernières technologies pour donner vie à ses créations, dessin tactile sur iPad, casque de réalité virtuelle et logiciels initialement prévu pour les films d’animations… elle se laisse toutefois guider par les coups de pinceaux virtuels sans avoir d’idée préconçue sur l’objet final.

 

Des entremetteurs d’un design conscient et durable
Travaillant en binôme depuis 2017, Natacha et Sacha aiment à réinterpréter les objets technologiques. S’inscrivant particulièrement bien dans le thème «Regénération», ils considèrent les préoccupations environnementales comme une évidence. Ils sont en outre soucieux d’endiguer, à leur échelle, la perte des savoir-faire en réunissant des sociétés ou des groupes sensibles à leurs impacts environnementaux et des personnes ayant les capacités de réaliser des objets autrement.