fbpx

Pour célébrer son 25ème anniversaire, Maison&Objet, en collaboration avec le bureau de conseil international en style Nelly Rodi, a décidé non pas de faire preuve de nostalgie mais bien de regarder vers l’avenir. Et c’est avec l’analyse des nouveaux codes d’une «génération engagée» que débute l’année 2020.

Par notre envoyée spéciale : Mélanie Wilms – Photos : DR

 

Année significative pour le Salon Maison&Objet, la saison 2020 a fait l’objet d’une attention toute particulière de la part de Vincent Grégoire de l’agence Nelly Rodi. Avec pour objectif de regarder vers demain et de se pencher sur les envies et les attentes des générations X et Y, le tendanceur a mis en lumière cette «génération engagée, qui n’a connu le monde qu’en constantes mutations». En septembre, il promet déjà de remettre en scène cette «génération augmentée», biberonnée à Internet et aux réseaux sociaux.

 

Un renouveau des codes!
Nés dans un monde connecté mais surtout ayant grandi dans un monde ponctué de crises environnementales, identitaires et migratoires, les Millennials font et continuent de faire bouger les lignes de la consommation mais aussi de la communication ou encore du travail. Révolutionnant les codes, ils ont notamment initié un certain nomadisme et une préférence marquée pour le partage en valorisant notamment les notions de co-working et même de co-living.

 

«Une génération engagée»
Vincent Grégoire met également en exergue la préoccupation soutenue de cette génération pour les questions de sens. Rêvant de nature dans la maison, d’un retour à la terre, d’un commerce équitable, responsable et vertueux, ces consommateurs éclairés impriment inévitablement de nouvelles valeurs dans l’art de vivre.

 

 

«Avec eux, tout se ré-énchante»
Le succès du made In France, du made in Bretagne ou encore du made in Biarritz souligne aujourd’hui la volonté de cette jeune génération de revenir vers des modes de production et de consommation intégrant des dimensions sociales et humaines en faisant appel à de petits producteurs locaux ou à des artisans. Concernés par la dimension durable, les Millennials érigent également l’upcycling en art de vivre et n’hésitent pas à se tourner vers le troc et le marché de seconde main.

Coussin Velours Royal, Ocre Maison De Vacances chez Clay Concept Store

Service de couverts Katmandou, Sabre chez Iconic

Bougies Pôdevache X Beaumont

 

«Les nouveaux créateurs, ce sont eux»
Afficionados du «do it yourself», les jeunes sont adeptes des tutos aussi divers que variés et raffolent de la personnalisation qu’offre le net. Parant les coussins, linge de maison et autres objets du quotidien de messages «feel good», ils associent leur recherche de bien-être avec une cool attitude et réenchantent le lit et les canapés moelleux pour en faire de véritable bulles de confort et encore mieux surfer.

 

Design, ça tourne?
Comment les nouvelles générations vont-elles consommer du design et de la déco? Telle était la question de Philippe Brocart, directeur général de SAFI, société organisatrice du salon Maison&Objet à Rami Fischer, designer belge proclamé créateur de l’année en septembre 2018. Sa réponse était pour le moins audacieuse puisqu’il a fait le pari de mettre en lumière les usages du futur en optant pour la fiction d’anticipation. Sous l’œil des visiteurs et surtout des caméras, 5 protagonistes étaient amenés à expérimenter le co-living de demain. Tout au long de l’année, Maison&Objet diffusera sur les réseaux les microfictions de ce «laboratoire des usages», avec pour visée d’ouvrir la réflexion sur cette expérience inédite.

 

«Ce laboratoire performatif, c’est comme un grand cahier d’idées, un observatoire du futur imminent.»
RF STUDIO