fbpx

Il y quelques semaines, Crédit du Maroc célébrait la pose de la première pierre de son futur siège social «Les Arènes». En se dotant d’un emplacement stratégique, en plein centre-ville, à proximité du boulevard d’Anfa, cette banque citoyenne entend bien se placer au plus proche des familles et de leurs préoccupations tout en veillant à une intégration optimale dans son environnement.
Par : Mélanie Wilms

 

C’est en mars 2019 que le contrat de promotion immobilière pour la livraison du nouveau siège social «Les Arènes» était signé entre Crédit du Maroc et Yamed Construction, filiale de Yamed Capital. Chantier d’envergure sur la feuille de route stratégique de Crédit Maroc, le projet représente un investissement global de 330 millions de dirhams. Au cœur de l’espace urbain casablancais, ce nouveau siège social, situé sur la place éponyme, a fait l’objet d’une conception innovante, orientée vers le bien-être des collaborateurs et des utilisateurs. Y sont notamment soulignées la volonté de favoriser les échanges et la co-création au sein d’un seul et même bâtiment. Aux engagements RSE forts, ce site s’anime également de l’objectif de s’intégrer de manière durable dans l’environnement urbain de Casablanca. De ce fait, une attention toute particulière a été apportée à la conception paysagère.

Un site de proximité
Construit en R+7, le siège «Les Arènes» s’étendra sur une superficie de 13 000 m2. Il a pour visée de matérialiser un projet de transformation au service d’une banque novatrice et citoyenne. D’une capacité de 800 postes de travail, cette nouvelle vitrine Crédit du Maroc rassemblera à terme l’ensemble des fonctions des quatre filiales (CFMLF, CDMA, CDMC, CDMP), aujourd’hui réparties sur six sites casablancais. Avec pour objectif de toujours accompagner ses clients au mieux, Crédit du Maroc a édifié, dans ce nouveau siège, le développement de synergies entre les différents métiers de la banque comme une priorité. C’est ainsi que ce bâtiment a été conçu de façon à créer des échanges extrêmement fluides entre les services et à donner la possibilité à ses usagers de déployer de nouvelles formes de travail leur assurant d’atteindre une efficacité individuelle et collective optimale.

Une banque d’avenir
Outre les prérogatives de bien-être physique et psychologique de ses équipes, le site «Les Arènes» vise par ailleurs à s’inscrire dans une vraie démarche de durabilité. Ainsi, le futur siège entend obtenir une certification HQE avec un haut niveau de performance en termes de confort et de qualité de vie pour ses utilisateurs mais aussi d’efficacité énergétique et d’intégration du bâtiment dans son environnement.
Pour rappel cette certification de Haute Qualité Environnementale constitue la meilleure solution pour faire reconnaître, de manière objective et crédible, les bonnes pratiques en matière de construction et d’exploitation durable des bâtiments.
Visant en outre à placer le site comme une référence environnementale dans le quartier, ce projet a fait appel à l’expertise de Bridot Willerval et Omar Alaoui. Pour «Les Arènes», ces architectes ont pris soin de concevoir un bâtiment assurant une très agréable qualité de vie tout en répondant aux différentes préoccupations environnementales.
Ils ont notamment veillé à lui offrir, en usant de matériaux et d’installations pérennes, une protection thermo-acoustique exceptionnelle, un éclairage naturel et une inertie thermique importante.
Quant à l’aspect paysager, l’intégration environnementale étant primordiale, la signature architecturale des «Arènes» reposera en partie sur la création de caissons végétalisés en façade, qui placera le végétal au cœur du bâtiment et qui distinguera «Les Arènes» en créant un jeu d’espaces verts visibles depuis le boulevard d’Anfa.