fbpx

Reconnue comme étant un lieu touristique incontournable, Marrakech se dote depuis plusieurs années de différents espaces d’exposition. Art contemporain, photographie, tapis, voici qu’à présent c’est au tour de l’art culinaire d’être brillamment présenté aux visiteurs. Pour partir à la découverte de ce nouveau musée, nous avons eu le plaisir de rencontrer Taoufik Ghaffouli, consultant pour la conception des expositions.

Par : Mélanie Wilms

 

A proximité du Palais de la Bahia, c’est une incroyable bâtisse, jusqu’ici délaissée, a qui l’on a redonné son lustre d’antan pour mettre en avant la richesse de la cuisine marocaine. Rénové dans les règles de l’art pendant pas moins de 2 ans, ce contemporain de la Bahia est lui aussi un digne représentant des demeures palatiales du 19e siècle. Ainsi, au fil des salles, le visiteur a le plaisir de découvrir parallèlement aux différents plats et ingrédients emblématiques de la cuisine marocaine, les splendeurs architecturales du palais tels que les plafonds peints, les murs de plâtre ciselé ou les zelliges multicolores.

Une initiation ludique et gourmande
Ne misant pas sur l’exhaustivité tant le champ de la gastronomie marocaine est large, le musée a opté pour une muséographie attractive inspirant gourmandise et découverte. Tour de main, ingrédients locaux, compositions de quelques-uns des plats les plus fameux sont autant d’informations que le visiteur peut glaner à travers une série de cartels clairs, de vidéos inspirantes, de magnifiques photos mais aussi d’attrayantes démonstrations (fabrication d’huile d’argan, roulage de la semoule). Explorant différentes thématiques de la tradition culinaire, les salles mettent notamment en avant les soupes (soupe d’orge, harira…), les épices et les herbes, les briouates et les pastillas en version salée ou sucrée, les salades cuites et crues (dont les fameuses taktouka et zaalouk), les tagines et couscous sans oublier les plaisirs sucrés réservés à l’heure du thé comme le ghoriba au beurre et l’incontournable sellou. Clin d’œil à Marrakech, une salle est réservée à la valorisation de la street food dont la célèbre tangia marrakchia et la tête d’agneau. Une autre salle met à l’honneur les incontournables de la cuisine juive marocaine comme la matbukha, la dafina du Shabbat ou encore le gâteau de la Rocha Hachanah. Pour conclure en beauté, le visiteur peut passer à la pratique avec des cuisinières expertes, les réputées dadas des grandes maisons du Royaume, et déguster ensuite les plats préparés sur la terrasse du palais. Idéalement équipée pour recevoir des groupes, la cuisine est pourvue de 34 postes, tous dotés d’un écran pour suivre au mieux le cours. La terrasse est également accessible à tous les gourmands pour des déjeuners traditionnels riches en saveurs et en couleurs.
Musée de l’Art culinaire : Rue El Bahia, Riad Zitoun Jdid (en face de La Poste), Marrakech médina. Tél. 05 24 42 72 77.