fbpx

Issu de l’écorce du chêne-liège, ce produit agricole a la particularité de protéger l’arbre tout en le laissant respirer. A l’allure très seventies, ce matériau, et longtemps jugé démodé, refait son apparition dans nos habitats contemporains.

Par : Mélanie Wilms

 

Multi usage, le liège est désormais utilisé aussi bien comme isolant que comme revêtement de sol ou de mur.
Il ponctue de sa teinte chaleureuse de nombreux accessoires déco.

En construction comme en rénovation, le liège est aujourd’hui un matériau convoité dans le domaine de l’isolation thermique, notamment grâce à son très bon coefficient de conductivité thermique. Considéré comme une solution écologique et saine, il possède en outre de nombreuses qualités comme la résistance à l’humidité, au feu, aux insectes et aux rongeurs. Ne réclamant aucun traitement particulier, son élasticité le préserve des vibrations liées au bâti de même qu’aux endommagements liés aux ponts thermiques.

En isolation phonique, le liège est également très apprécié car il a la qualité de corriger l’acoustique de la pièce en réduisant le niveau sonore et le temps de réverbération. En dalle ou en lame, il se pose idéalement sur les murs, les plafonds et même les sols pour absorber le son.

Dans la tendance déco 100% écolo, le liège a, là aussi, tout bon puisqu’il est ultra malléable dans sa texture et chaleureux dans sa teinte. Cette saison, tables basses, luminaires, tabourets et autres vide-poches continuent de souligner la rencontre décalée du design, par sa forme, et de l’écologie, par le matériau.